Wilma : la solution idéale pour la détection des radionucléides dans l'eau

31 May 2021

Wilma : Surveillance en ligne des radiations

Wilma utilise une nouvelle approche pour rationaliser le processus fastidieux de collecte et de préparation des échantillons, traditionnellement nécessaire pour détecter la contamination alpha et bêta de l'eau par comptage à scintillation liquide.

Le Massachusetts Institute of Technology (MIT) a installé Wilma pour surveiller les niveaux de tritium (3H) dans l'eau des tours de refroidissement de son laboratoire de réacteurs nucléaires. 

Au Royaume-Uni, Wilma contribue au projet EMPIR MetroDECOM II avec le National Physical Laboratory (fourni par notre société sœur Southern Scientific) en visant à fournir un système de surveillance de l'air automatisé et à distance à déployer sur des sites d'essai, permettant le stockage et l'élimination sûrs des déchets nucléaires. 

L'image ci-dessus montre une nouvelle fonction du logiciel qui permet de rapporter automatiquement la concentration d'activité de l'échantillon en Bq/L et pCi/L en temps réel.

Facilement personnalisable

Wilma peut être entièrement personnalisé pour s'adapter à n'importe quelle application. Le système peut intégrer des capteurs et des systèmes de mesure supplémentaires, gérer des routines d'échantillonnage et de préparation complexes et s'intégrer à des réseaux de surveillance et d'alarme externes.

Deux configurations actuelles comprennent un moniteur de radiations des eaux souterraines et un système de surveillance du tritium dans l'air. Cliquez ci-dessous pour en savoir plus sur ces configurations.

En Savoir plus

This site is available in the United States, would you like to view the United States version?

United States Fermer